Communiqué PCHR du 11 janvier 2009

Publié le par JasmiN

Communiqué PCHR du 11 janvier 2009

Communiqué sur PCHR

Ref : 10/2009

Israel utilise des armes interdites par l’O.N.U. 16 ème jour consécutif d’attaques israéliennes sur la bande de Gaza. 53 Palestiniens tués dont 10 enfants et 6 femmes. Le nombre total des victimes s’élève à 852, dont 203 enfants, 58 femmes. Et 165 officiers de la police civile.


Au nord de la bande de Gaza

Samedi 10 janvier

-  14h05 : Les troupes des FOI tirent tous azimuts sur la zone de al-Salatin à l’ouest de Beit Lahia. Wissam Ibrahim Nabhan, 65 ans, est tué d’une balle dans la poitrine alors qu’il est dans sa maison.

-  14h05 : Les sources médicales annoncent le décès de Nriman Ahmed ’Abdul Karim Abu ’Ouda, 18 ans des suites de ses blessures de l’avant-veille. Elle avait été touchée par plusieurs balles alors qu’elle était dans sa maison.

-  16h20 : Un drone cible un missile sur une maison qui jouxte la station d’essence al-Barrawi à Beit Lahia. Wafaa al-Masri, 40 ans, enceinte de 8 mois et Ghada al-Masri, 24 ans, blessées sont dans un état critique.

-  16h45 : Un drone tire son missile sur un immeuble de la rue Martyr Saleh Dardouna à Jabalya. Alors que les résidents se précipitaient vers la sortie, un autre drone tire un autre missile qui explose à la grille d’entrée de l’immeuble ; Shadi Fat’hi Junaid, 27 ans, ’Ali Kamal al-Nudor, 12 ans et ’Aamel Kamal al-Nudor, 15 ans sont tués.

-  18h00 : Un drone tire un missile qui explose sur la façade de la maison de Nafez Mohammed al-Hilu, tuant 2 de ses enfants Amina, 18 ans et Mohammed, 22 ans. 3 autres membres de sa famille sont blessés.

-  18h30 : Les FOI tirent sur 2 résistants sur le secteur de al-Salatin à l’ouest de Beit Lahia. ’Omar Jom’a, 19 ans et Ahmed Ibrahim Jom’a, 24 ans sont tués. ’Abdul Hakim Khader al-Sultan, 51 ans, dans sa maison, toute proche, est également tué.

-  18h45 : L’aviation bombarde le square Sheikh Zayed au centre de Beit Lahia. Le square et les maisons qui l’entourent sont lourdement endommagés.

-  19h20 : Un drone cible son missile sur un groupe de civils assis sur le seuil de leur maison dans le secteur de al-Khirab dans Beit Lahia. ’Abdul Mo’ti Rateb Salman, 20 ans, Rami Jamal Salman, 24 ans et Sami ’Omar Salman, 25 ans, sont tués.

-  22h00 : L’aviation bombarde la maison de Waheed Ahmed où vivent 2 familles - 14 personnes - au centre du camp de réfugiés de Jabalya. La maison est détruite.

Dimanche 11 janvier

-  02h00 : Un drone cible un missile sur une tour d’appartements à al-Karama. Prenant ce tir pour un avertissement, les gens sortent de chez eux. Un 2ème missile explose alors au même endroit : ’Alaa’ Fat’hi Bashir, 40 ans, sa femme Lamia Hassan Bashir, 40 ans, leur fils Suhaib ’Alaa’ Bashir, 18 ans et Jameela Hassan Ziada, 75 ans, sont tués sur le coup. Ibrahim ’Aayesh Suleiman, 25 ans, qui était à proximité du lieu est également tué.

-  03h00 : L’artillerie tire sur la maison de Mohammed Khalaf à l’ouest de Jabalya. Ibrahim Mohammed Khalaf, 35 ans et Bilal Yahia Khalaf, 19 ans sont tués. Aussitôt le reste de la famille sortie de la maison, un bulldozer est venu la raser.

-  04h20 : L’aviation bombarde à nouveau les bâtiments de la Sécurité et de la Protection civile à Beit Lahiya. Le site est détruit. Gros dégâts sur des maisons voisines et la mairie des Beit Lahiya toute proche Un missile s’écrase devant le poste de police sans exploser.

-  04h30 : L’aviation bombarde un immeuble de 4 étages appartenant à Mohammed Abu Saqer, où vivent 4 familles - 26 personnes - près de la mosquée al-Qassam à Beit Lahia. La maison est détruite et les maisons voisines endommagées

-  09h30 : L’aviation attaque un groupe de civils rassemblé près de leurs maisons à al-Ghoboun dans Beit Lahia. Haitham Yasser Ma’rouf, 12 ans, Fatima Mohammed Rushdi Ma’rouf, 16 ans, Khawla Ahmed Ramadan Ghaben, 16 ans et sa sœur Sahar Ahmed Ramadan Ghaben, 14 ans ainsi que Jihane Yasser Ma’rouf, 16 sont tuées.

-  11h50 : L’artillerie tire sur la maison de Bahaa’ Khaled ’Aabed, 25 ans. Il est tué. Sa sœur Shahida, 20 ans, est blessée.


Gaza ville

Samedi 10 janvier

-  15h00 : Un drone tire son missile sur un appartement inhabité du 9ème étage de l’immeuble al-Mukhabarat sur le quartier de al-Sudani à Gaza ville.

-  17h15 : L’aviation attaque 2 résistants des brigades Izzidin al Qassam près du pont Sheikh Radwan au nord de la ville. Ahmed Subhi Ahel, 21 ans, et et Younis Mohammed Hamad, 19 ans, sont tués.

-  18h00 : Du’aa Hisham al-’Ashi, 22 ans, est tuée dans sa maison dans le quartier Sheikh Radwan alors que l’aviation bombarde le secteur.

Dans la soirée les services médicaux de l’hôpital Shifa annoncent le décès de Nader Ibrahim Qaddoura, 15 ans, des suites des blessures contractées par le bombardement en cours.

-  22h30 : L’aviation bombarde la banlieue de al Shoja’eya. Sami Basheer Sa’ad, 25 ans et ’Aahed Kamel Bannar, 25 ans sont tués aux abords de leurs domiciles.

-  23h00 : L’aviation bombarde l’académie chargée de l’éducation à la Sécurité à al-Nasser au nord de la ville. L’académie est détruite.

-  23h30 : L’aviation cible un missile sur Rami Mohammed Sa’id Abu al-’Ata, 27 ans, un résistant qui est à al-Shoja’eya, banlieue est de la ville. Tariq Ibrahim Abu Tabeekh se précipite pour lui porter secours. Aussitôt l’aviation tire un autre missile. Ils meurent tous les deux.

Dimanche 11 janvier

-  00h15 : L’artillerie bombarde la maison de Tal’at Hammouda à Tal al-Hawa, banlieue sud de la ville. Fares, 1 an et demi, et Mohammed, 22 ans, 2 des enfants de la famille sont tués.

-  01h40 : Un drone tire un missile sur la boutique de téléphones portables appartenant à Khamis Zakaria al-Dan à al-Nasser banlieue nord de la ville. La boutique est détruite.

-  02h00 : Une confrontation très dure entre la résistance et les FOI a lieu à Sheikh ’Ejlin banlieue Sud de la ville. Mohammed Mansour Sa’da, 21 ans, ’Abdul Rahman Tawfiq al-Kashef, Ibrahim Yousef Hamdan, 18 ans, ’Abdullah ’Arafat Shamallakh, 37 ans, ’Ali Isaac Shamallakh, 23 ans, ’Essam Isaac Shamallakh, 22 ans, Mahmoud Ahmed Shamallakh, 21 ans, Muhannad Mazen al-Naji, 21 ans, Mohammed Khalil al-Tatar, 28 ans, Ramzi Rafe’ Abu Ghanima, 23 ans et ’Ata al-Dahdouh, 19 ans, ces 11 résistants sont tués.

-  05h15 : L’aviation bombarde la maison de Mohammed Mahmoud ’Awadallah, dans laquelles vivent 50 personnes à Sheikh Radwan. La maison est détruite.

-  06h00 : L’artillerie tire sur la maison de la famille al-Jalab à Tal al-Hawa, banlieue Sud de la ville Mahmoud Taher al-Jalab, 70 ans est tué.


Au centre de la bande de Gaza

Samedi 10 janvier

-  12h30 : L‘aviation bombarde la mosquée al-Safa dans le camp de réfugiés de al-Boreij. La mosquée est partiellement détruite. La maison voisine de Mohammed al-’Askari est touchée. Sa femme Hiba, 28 ans et ses enfants Ayman, 6 ans et Mos’ab, 8 ans, sont blessés.

-  12h40 : L’aviation bombarde la terre agricole de la famille al-Musaddar family au sud du camp de réfugiés de al-Maghazi. Un puits est détruit.

-  12h45 : Un drone tire un missile sur la maison de Ibrahim Mohammed Hamad, où vivent 2 familles comptant 8 personnes dans le camp de Al Bureij. La maison est détruite. 3 civils dont un enfant sont blessés.

-  12h50 : L’artillerie tire sur l’immeuble al-Nawi dans al-Nussairat. ’Izziddin ’Ali al-Bursh, 16 ans est tué et son frère Mujahed, 12 ans est blessé. Ils étaient tous 2 dans un des appartements de l’immeuble.

-  14h00 : L’aviation tire un missile sur Hassan Mohammed Harb, 24 ans, résistant militant, dans al-Boreij. Il est tué sur le coup.

-  14h20 : Un drone tire un missile sur la maison de Muneer Yousef Dwaik. La maison est sérieusement endommagée. Une femme et un jeune sont blessés.

-  21h30 : L’aviation bombarde la propriété de la famille al-Mufti à l’ouest de al-Nussairat refugee camp. Fatima Mohammed Ahmed Tubail, 85 ans, est tuée à l’intérieur de son logement. 2 autres civils dont une femme sont blessés.

-  23h30 : L’aviation bombarde la maison de ’Abdul Rahim Shaker al-Khatib, 55 ans où vivent 5 personnes dans le camp de réfugiés de Nusseirat. 10 civils sont blessés dont 3 enfants et 4 femmes. La maison et les 3 maisons voisines sont sérieusement endommagées.

Dimanche 11 janvier

-  00h00 : L’aviation bombarde la maison de la famille de Farhoud Younis Abu Khubbaiza dans al-Nussairat refugee camp. Sa maison et les 2 maisons voisines sont détruites. Plusieurs autres sont endommagées.

-  14h40 : L’aviation bombarde la maison de Mohammed Hussein Shaheen dans al-Maghazi refugee camp. La maison est détruite, 2 autres endommagées. 3 civils blessés.


Khan Yunis

Samedi 10 janvier

-  13h00 : L’aviation bombarde à 2 reprises un terrain à al-Gharbi au nord de Khan Yunis. Pas de victimes.

-  22h00 : Un drone tire un missile sur la maison deIbrahim Baraka à Bani Suhaila village, à l’est de Khan Yunis. 10 minutes plus tard, l’aviation bombarde et détruit la maison. Plusieurs autres sont endommagées dont l’atelier de Baraka déjà bombardé le 27 Décembre 2008.

-  22h00 : Un drone tire un missile sur la maison deMahdi Kaware’ à l’est de Khan Yunis. 10 minutes plus tard l’aviation bombarde et détruit sa maison et endommage plusieurs autres.

-  22h10 : Depuis la frontière les FOI tirent sur des maisons de Khuza’a village, à l’est de Khan Yunis.

Selon les résidents, ils n’avaient encore jamais été exposés à des projectiles de cette sorte. Ces projectiles apparaissent comme des objets en feu qui en explosant font beaucoup d’éclats qui se dispersent en brûlant et ils libèrent une fumée blanche qui suffoque et fait s’évanouir.

L’un de ces projectiles a frappé la maison de Ahmed Qudaih. Sa nièce, Fat’hi Qudaih al-Najjar, 41 ans, est tuée. 3 de ses enfants et 10 autres membres de la famille sont blessés. D’autres projectiles ont frappé des maisons voisines provoquant suffocation, spasmes et brûlures sur au moins 100 civils. Par ailleurs, des incendies se sont déclarés dans 15 maisons. Les équipes médicales et la Défense civile ont elles-mêmes été victimes de suffocation.

Dimanche 11 janvier

-  05h00 : Les FOI pénètrent dans les quartiers Najjar et Abu Tu’aima à l’est de Khuza’a village protégées par des tirs d’artillerie. Elles utilisent à nouveau ce genre de projectile.

-  06h00 : Un drone tire un missile sur un groupe de résistants dans Khuza’a village. Nour Mohammed ’Ameesh, 24 ans est tué. 4 autres sont blessés.

-  09h00 : 10 civils pour la plupart des femmes et des enfants ont été admis dans les hôpitaux de Khan Younis. Tous manifestent des difficultés à respirer, des douleurs dans les yeux et avaient une odeur de phosphore brûlé. Leurs maisons ont été détruites avec ces projectiles qui, en plus, dégageaient des odeurs insoutenables entraînant la suffocation et l’évanouissement. Ameen Isma’il Subeh, 40 ans a été brûlé.

-  10h17 : L’aviation bombarde un terrain près de la mosquée Al Ameen dans Satar al-Gharbi, banlieue de Khan Younis.


Rafah

Samedi 10 janvier

-  13h00 : L’aviation bombarde le site des brigades Izziddin al-Qassam Brigades à Oraiba au nord-ouest de Rafah. Elle bombarde à nouveau à 16h00.

-  15h00 : Un drone cible un missile sur Ahmed Jom’a al-Sha’er, 23 ans, membre des brigades Izzidin al Qassam qui marche dans la rue Taha Hussein à Kherbat al-’Adas au nord-est de Rafah. Il est tué.

-  16h50 : L’aviation bombarde le long de la frontière avec l’Egypte.

-  17h00 : L’aviation bombarde la route qui relie l’hôpital Abu Yousef al-Najjar dans al-Junaina, banlieue de Rafah à Rafah. Un énorme cratère qui a entraîné la destruction de plusieurs maisons et endommagé l’hôpital.

-  19h50 : L’aviation bombarde des terrains à Al Salam, localité située sur la frontière, au sud de Rafah

-  20h20 : Un hélicoptère tire 2 missiles sur des terres agricoles près de la Salah al-Din Street, à l’est de rafah.

-  20h50 : L’aviation bombarde la maison de Sami Mohammed Shallouf, membre des brigades ’Izziddin al-Qassam à al-Salam, banlieue sud de Rafah. La maison est détruite, plusieurs autres endommagées. On compte 2 civils blessés.

-  20h55 : L’aviation bombarde les terres agricoles de Kherbat al-’Adas au nord-est de Rafah.

-  21h00 : L’aviation bombarde la maison de Ahmed Mohammed al-Sha’er, où vivent 4 familles - 12 personnes - à Al-Salam, banlieue sud de Rafah. La maison est détruite.

Dimanche 11 janvier

-  03h00 : L’aviation bombarde les terres agricoles autour de la rue Taha Hussein au nord-ouest de Rafah. Une demi-heure plus tard le bombardement reprenait.

-  03h00 : L’aviation bombarde l’immeuble de l’Association des orphelins Dar al-Fadila qui comporte une école, un collège, un centre informatique et une mosquée dans la rue Taha Hussein à Kherbat al-’Adas au nord-est de Rafah. L’immeuble est détruit.

-  03h20 : L’aviation bombarde la maison de Mahmoud Hamas Qishta où vivent 4 familles près de la Salah al-Din Gate à la frontière égyptienne au sud de Rafah. La maison est détruite. Plusieurs autres sont endommagées.

-  07h00 : L’aviation bombarde la rue Taha Hussein dansKherbat al-’Adas au nord-est de Rafah.

Traduction : Françoise Ledru

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article