Le Génocide de Palestine

Publié le par JasmiN

Le Génocide de Palestine

Dossier sur le génocide de Palestine, comportant la documentation nécessaire pour instruire une plainte pour crime contre l'humanité à l'encontre des dirigeants sionistes, et à l'encontre de leurs exécutants et complices. Ce dossier est publié sur le site internet :
aredam.net ,
au fichier :
aredam.net/dossier-genocide-palestine.html .

Adresser toute documentation se rapportant à ce sujet, à :
dakarmichel@yahoo.fr

ou en écrivant à :
EDE - BP 324 - 75868 Paris Cedex 18 - France.

 

 

Liste des documents :

 

 

1er novembre 2008,

Titre de l'article : 2% = 50%

http://www.aredam.net/deux-pour-cent-egale-cinquante-pour-cent.html

 

 

7 octobre 2008,

Lettre de : Michel DAKAR, chercheur et militant pour la mise en place d'un réel Etat de droit et d'égalité mondiale, seul état possible d'existence pour l'espèce humaine,aux représentants des Etats membres composant l'ONU,

Objet :

Inexistence de fait de l'ONU, du droit international, et de l'Etat de droit mondial, depuis le déni du principe de sa charte de 1945 : "le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes", déni constitué par la décision de l'ONU de 1947 de la partition de la Palestine, afin d'imposer l'Etat d'Israël à l'Humanité.

L'Etat de barbarie, ou, le point de rupture, de non retour.
Lettre écrite en souvenir de Michel Seurat, sociologue français assassiné pour avoir osé étudier scientifiquement l'un des pires cercles du pouvoir au monde, celui alaouite en Syrie.

Lire la lettre :

http://www.aredam.net/onu-droit-des-peuples-a-disposer-eux-memes.html

 

 

 

 

20 septembre 2008,

http://www.aredam.net/shulamit-aloni-genocide-palestine.html

Un génocide n’a pas besoin de chambres à gaz !
Un cri de colère contre la politique d’Ariel Sharon dans les Territoires palestiniens, par Shulamit Aloni, ex-ministre de la Culture du gouvernement Rabin et leader de la gauche israélienne (article du journal israélien "Ha’Aretz", Tel-Aviv).

[Note de la rédaction du site aredam.net :

La création de l'Etat d'Israël en 1947, par l'ONU, entérine la fin du droit international, et par là, la fin du droit tout court. En effet, la charte de l'ONU, promulguée en 1945, a pour fondation unique "le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes". Cette fondation a été détruite en 1947, lorsque que l'ONU sous l'influence des sionistes, a privé la population de Palestine de ce droit fondamental, autorisant les colonisateurs sionistes a déposséder le peuple de Palestine de son sol natal. Cette décision de l'ONU reconnaissait ainsi le droit de conquête, d'installation, de colonisation et d'élimination d'un peuple. C'était la porte ouverte au droit du plus fort, au droit du plus violent, c'est à dire au non-droit, à la disparition du droit, et au règne de la destruction de l'homme par l'homme. La disparition légalisée internationalement en 1947 du peuple palestinien marque l'entrée de l'ère historique humaine de la destruction de l'humanité par l'humanité. C'est l'instauration de la légitimité, de la moralisation du crime de masse, du génocide. L'article qui suit est unique. Il s'agit de la reconnaissance par un haut responsable israélien, du génocide des palestiniens par l'Etat d'Israël. Il faut se remémorer que tant les pays capitalistes que communiste (URSS incluse), ont collaboré et sont associés à la création d'Israël). C'est l'ensemble des Etats mondiaux qui ont permis la venue de l'ère actuelle de destruction de l'humanité par l'humanité, que nous connaissons, et l'entrée de l'humanité dans l'état d'agonie, état qui ne fait que commencer].

 

 

26 avril 2008, une nouvelle rubrique sur le site aredam.net :

Documents et études sur l'activité du sionisme général (DGSO) :
http://www.aredam.net/dgso-documentation-generale-sionisme-operationnel.html

 

31 juillet 2007, "Un génocide programmé : celui des Palestiniens".

http://www.aredam.net/un-genocide-programme-celui-des-palestiniens.html

Ceci est un livret imprimé sur papier, qui est rendu public aussi sur Internet. Sa diffusion est libre. Ce livret a été élaboré par le "Comité sur le Génocide en Palestine", Comité dont l'unique objet est la reconnaissance publique du génocide de Palestine, cette reconnaissance publique étant un moyen d'assurer la survie du peuple de Palestine.

Sommaire de cette page Internet :

- Présentation du livret et de son auteur principal Ginette Hess Skandrani, par le Comité sur le génocide en Palestine.

- Exposé de Ginette Hess Skandrani sur le Génocide en Palestine.

- Annexe :

1 - Article 211-1 du code pénal français, relatif au crime de génocide.

2 - Convention du 9 décembre 1948, de l’ONU, pour la prévention et la répression du génocide.

3 - Résolution 3379 de l’ONU (10 novembre 1975)
Assimilation du Sionisme au racisme . Thèse ONU du 10.11.1975 au 16.12.1991

4 – Comité sur le génocide en Palestine :
Objet du Comité, et contacts.

5 - Carte de situation du Proche-Orient.

6 - Exposé historique sur la résistance des Palestiniens par Ginette Hess Skandrani (ce texte a été écrit en 2000).

 

7 septembre 2007,

Suite de la requête n° 30986/06, en date du 28 décembre 2006, dont la Cour européenne "des droits de l'homme" a accusé la réception par un courrier daté du 31 janvier 2007. Titre de la requête :

« Requête contre la France, pour refus d’un tribunal « indépendant », « impartial » et « équitable » (article 6 de la Convention), du fait de :

l’existence d’une faction sioniste au sein de l’appareil judiciaire français, chargée de réprimer la dénonciation du génocide des Palestiniens par les sionistes, et qui est donc complice de ce génocide. » Lire la requête.


Voir deux illustrations :

Pièce rare n° 1 - Protection, par le Parquet de Paris, des quatres jeunes "courageux" nervis sionistes fanatiques, ayant participés comme simples exécutants à une agression physique, contre une militante antisioniste seule, d'origine tzigano-juive, et agée de 65 ans, à son domicile (le Parquet : Jean-Claude MARIN, Procureur de la République à Paris, lui fait demander par le doyen des juges d'instruction de Paris, de retirer sa plainte avec constitution de partie civile. Tout le problème, pour la Justice, est de ne pas remonter aux commanditaires de l'agression - Ambassade d'Israël ? CRIF ? ).
Voir l'illustration.

Pièce rare n° 2 - Copie d’un dessin d’un employé de la propagande sioniste ; TIM, caractéristique du procédé d’inversion des rôles de criminel et de victime, dans ce cas, l’emprisonné dans le camp de concentration devient le gardien du camp, et le gardien du camp devient l’emprisonné, inversion des rôles introduisant à la légitimation du criminel et à la culpabilisation de la victime, culpabilisation permettant la moralisation de l’élimination de la victime, conduisant à la justification de son assassinat et donc à son assassinat.
Ce dessin est donc le premier acte d’un assassinat.
Voir l'illustration.

 

19 août 2007,

Rappelons-nous de la Conférence de DURBAN, en Afrique du Sud, qui a réuni le monde entier des humains victimes du capitalisme international et du sionisme, et qui a vu dénoncer le "génocide" des Palestiniens par les sionistes, et la traite négrière opérée par les occidentaux, durant des siècles, qui a fait des centaines de millions de victimes, traite où une grande partie des financiers et des armateurs étaient de religion juive.

N'oublions pas DURBAN, le rôle des ONG comme Amnesty International, la Fédération Internationale des Ligues des droits de l'homme - FIDH (dont la Ligue des droits de l'homme française est l'un des éléments), et Human Rrights Watch - HRW, ONG qui avec l'Etat d'Israël ont fuit cette Conférence, et n'oublions pas que juste après cette conférence, qui a eu lieu du 31 août 2001 au 2 septembre 2001, les attentats du 11 septembre 2001 étaient mis en oeuvre, attentats qui sont pour beaucoup, orchestrés par les américano-sionistes. Lire l'article de "Le Monde" (organe de propagande du régime totalitaire siono-capitaliste), article révélateur, à ce sujet, suivi d'un texte sur la Conférence, écrit par Ginette Hess Skandrani.

 

7 mai 2007, Citations provenant des principales personnalités historiques sionistes, exprimant sans masque, le programme sioniste de génocide des palestiniens.

Lire le fichier.

 

7 mai 2007, exposé sur l'idée de génocide.

Lire l'exposé.

 

7 mai 2007, Texte de l'objet de l'association CODEIG, "Compréhension et dépassement de l'idée de génocide", association déposée à la Préfecture de police de Paris en mai 2005, , et déclarée légale par jugement de la Cour d'appel de Paris, le 14 novembre 2006, alors que le gouvernement (via le Préfet de police de Paris, et le Procureur de la République, demandait sa dissolution. Le crime de CODEIG est de désigner comme étant une forme de racisme, le sionisme, et comme un génocide, le sort fait aux palestiniens par les sionistes, et de plus, de prévoir sa capacité à ester en justice dans le délai légal de cinq années, soit en novembre 2011 (le jugement étant une forme de publication légale, encore plus officiellement authentique que le Journal officiel), contre les génocideurs et les auteurs d'actes ou de propos racistes, donc contre les sionistes et leurs suppôts. Nota : le Préfet de police de Paris s'obstine à bloquer illégalement la parution de CODEIG au Journal officiel, alors que cette parution n'est même pas nécessaire à cause du fait que le jugement est en lui-même un acte officiel de publication.

Lire l'objet de CODEIG.

 

7 mai 2007, La colonisation de peuplement comme génocide : conséquences pour une stratégie de solidarité avec les Palestiniens
Par John Docker
Londres, Conférence internationale sur la Palestine , SOAS le 5 décembre 2004 : "La résistance à l'apartheid israélien : stratégies et principes" - Intervention de John Docker, Australie

Lire le fichier.

 

7 mai 2007, le génocide des palestiniens par la famine organisée. Plus de la moitié des palestiniens souffrent de manque alimentaire ...

Lire le fichier.

 

7 mai 2007, lettre adressée à Radio france, au sujet de la Palestine. Article tiré du site http://www.vigie-media-palestine.org/39franceinter.html. De S. Béthune le 29 septembre 2004 à France Inter L'humeur vagabonde Kathleen. EVIN. Bonsoir, Autant j'apprécie certaines de vos émissions et je vous en félicite, autant celle-ci me laisse un goût amer...

Lire cette lettre.

 

6 mai 2007,

"MANIFESTE CONTRE LE GENOCIDE DES PALESTINIENS", texte diffusé lors des "Rencontres pacifiques pour un seul Etat pour tous en Palestine/Israël", "Rencontres" qui ont lieu chaque derniers samedis de chaque mois, à la Fontaine des Innocents, à Paris 1er, aux Halles, de 15 H à 18 H (Prochaine Rencontre le samedi 26 mai 2007). Ce MANIFESTE est l'introduction d'un livre collectif qui sera bientôt publié.

Lire le MANIFESTE.

 

9 novembre 2006, La définition en droit international et français du génocide; le texte de l'ONU du 9 décembre 1948, et l'article 211-1 du code pénal français :

Modèle de texte, à utiliser pour diffuser sous les formes d'affichettes, de tracts ou d'autocollants, pour lutter contre le génocide des Palestiniens par les "sionistes".
Lire le texte.

 

13 février 2007,
Rapport du Comité spécial de l'ONU chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés. Ce rapport a été réalisé en 2005 (format pfd).
Lire le rapport.

 

13 février 2007,

Rapport du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme – question des femmes palestiniennes enceintes accouchant aux points de contrôle israéliens. Rapport élaboré en 2005 (format pfd).
Lire le rapport.

 

13 février 2007, rapport réalisé par le député suisse Jean ZIEGLER, sur la famine organisée par les sionistes du peuple de Palestine, et son extermination lente.
Lire le rapport.

 

13 février 2007,
Le Rapporteur spécial de l’ONU John Dugard : le “régime d’Apartheid” dans les Territoires Palestiniens “pire que celui qui existait en Afrique du Sud ". Nations Unies. 26 août 2004.
Lire le rapport. Tiré du site internet : palestine-solidarite.org

 

29 novembre 2006, Photographies des "Rencontres pacifiques" qui ont lieu tous les derniers samedis de chaque mois, Place de la Fontaine des Innocents aux Halles.
"Halte au génocide des Palestiniens", "Palestine, un seul Etat pour tous", et "Le sionisme n'est pas une opinion, c'est un crime" (à venir).
Voir les belles images.

 

11 janvier 2007,

Les sionistes génocident les Palestiniens par le manque d'eau.
Lire l'article tiré du site ism-france.org

 

22 octobre 2006,

Voici deux tracts concernant les "Rencontres pacifiques" pour "Un seul état pour tous" en Palestine/Israël, et pour l'échec du génocide en cours de la population palestinienne par le conquérant sioniste, "Rencontres pacifiques" qui ont lieu tous les derniers samedis de chaque mois à la Fontaine des Innocents à Paris 1er, à 15 heures, métro-RER Les Halles et Châtelet, la prochaine Rencontre pacifique ayant lieu le 28 octobre 2006. Chacun est convié à écrire son propre tract, qui sera distribué lors de chaque Rencontre, et publié s'il le souhaite sur le site aredam.net.
Lire les deux tracts.

 

4 décembre 2006,

Photographie de la manifestation du samedi 2 décembre 2006, Place de la République à Paris :
Non à la shoah du peuple palestinien.

 

3 décembre 2006,

un contenu d'un tract trouvé dans une manifestation pour la Palestine.
Lire le tract.

 

12 novembre 2006,

Diaporama sur la "Réalité du sionisme". Voir le diaporama.

Voir un ancien diaporama sur le sionisme :

19 août 2006,

Diaporama : l'histoire d'Israël ou, tout ce qu'il convient de connaître sur la mentalité des sionistes.

Voir le diaporama.




Il est de la responsabilité de tous de diffuser ce dossier largement

MERCI

Publié dans Gaza News Info

Commenter cet article

lasnamia 08/01/2009 02:13

Bonjour,Pour tous ceux qui doutent de la cause juste des palestiniens et qui les considère peuple terroriste qu'ils lisent ces information de source sûre, droit de savoir le devoir d'informer Merci Jasmin

JasmiN 14/01/2009 12:38


de rien ma chere


BLACK 08/01/2009 01:35

MERCI BEAUCOUP POUR TOUTES LES SOURCES D INFOSJ AIME BEAUCOUP TON BLOG ET SON ENGAGEMENT                                                                     A+